Que valent vraiment les annuaires téléphoniques gratuits ?

Un annuaire téléphonique gratuit permet de trouver les coordonnées d’une personne physique ou morale à l’aide de son nom ou le nom de l’endroit où il vit (ou travaille). Mais bon nombre d’utilisateurs potentiels se demandent ce qu’ils valent vraiment.

Les annuaires téléphoniques gratuits présentent de réels avantages

En Europe et presque dans tous pays de l’OCDE, les annuaires téléphoniques gratuits disponibles en ligne affichent une efficacité de plus en plus remarquable. En France, ces outils de recherche sont bien encadrés par les dispositions légales et règlementaires, notamment un décret établi en mai 2005 qui stipule que les opérateurs de téléphonie fixe et mobile sont tenus d’établir une liste complète de tous leurs abonnés. Cette nouvelle mesure a permis aux sites d’annuaires téléphoniques gratuits de créer un lien de partenariat avec ces opérateurs afin de mettre à jour leur base de données de manière périodique. De ce fait, les internautes peuvent bénéficier de coordonnées fraîches en quelques clics sans le moindre frais.

Ces répertoires virtuels s’efforcent également de mettre à la disposition des utilisateurs une interface simple et ergonomique afin que ces derniers puissent trouver entière satisfaction dans leurs recherches. En plus du numéro de téléphone, la plupart des annuaires téléphoniques disponibles en ligne affichent d’autres informations telles que l’adresse e-mail, l’adresse postale, etc. Pour être en phase avec les dernières avancées technologiques, ces outils virtuels sont compatibles avec des applications de géolocalisation par satellite qui peuvent être installées sur un Smartphone ou une tablette. Ceci afin de pouvoir trouver n’importe quelles coordonnées n’importe où et à n’importe quel moment.

Les annuaires téléphoniques gratuits sont sécurisés

La sécurité des données personnelles s’apprécie aussi bien du côté des utilisateurs que du côté des personnes dont les coordonnées sont intégrées dans la base de l’annuaire. Mais avec les mesures prises par le Gouvernement en matière de lutte contre la cybercriminalité,  ils n’ont aucune raison de s’inquiéter, car toute intégration d’informations personnelles dans le «data» des opérateurs téléphoniques doivent recevoir l’accord préalable de l’abonné concerné. Par conséquent, ce dernier peut demander la restriction intégrale ou partielle des informations à publier qui le concernent. Avant toute inscription, la plupart des plateformes d’annuaires téléphoniques mettent à la disposition des internautes un mécanisme anti-prospection et anti-recherche inversée.

Cette technique permet de faire afficher les informations sous forme d’initiale. Les adresses peuvent également faire l’objet d’une publication partielle pour garantir l’intégrité personnelle de l’individu. Pour lutter contre les délinquances virtuelles, l'ARCEP ou Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes, a jugé utile d’obliger tout créateur d’annuaire téléphonique à obtenir un agrément avant la mise en ligne de leur service. La délivrance de cet agrément est soumise à des conditions de statut assez strictes surtout depuis l’augmentation du nombre des actes terroristes sur le territoire européen. Le but de cette Autorité est de réapprendre aux internautes à utiliser les outils de recherche en ligne à bon escient et en toute sûreté.